Chaussettes pour le trail – Comment choisir ?

Est-il important d’avoir une bonne paire de chaussettes pour le trail ?

Lorsque vous êtes un coureur de trail, l’une des choses les plus importantes est de protéger le mieux possible vos pieds, il est donc important de disposer d’une bonne paire de chaussettes, spécialement conçue pour la pratique de cette discipline

En effet, lorsque vous allez parcourir les sentiers de nos belles régions françaises ou les régions d’autres pays, vous allez être confrontés à différents types de météo et de surfaces : la pluie, le froid, la boue, le sable… Ainsi pour pouvoir maintenir un certain confort et diminuer les gênes, lorsque vous êtes sur un trail pendant plusieurs heures, il est primordial de préserver au maximum vos pieds, pour pouvoir franchir la ligne d’arrivée à temps et dans les meilleures conditions.

caverne du trail - sud de la France

Souvent négligées par les débutants, les chaussettes de trail sont pourtant indispensables et devraient être l’une des premières choses, avec les chaussures de trail, dans laquelle vous devriez investir pour pratiquer ce sport. Je suis personnellement passé par cette étape lorsque j’ai débuté le trail, en courant avec des chaussettes lambda, en me disant qu’après tout cela ne devait pas être si important.

Mais lors de mon premier trail, j’ai rapidement compris mon erreur. Je me suis retrouvé avec des chaussettes trouées, trempées, pleines de petits cailloux et des ampoules. En franchissant la ligne d’arrivée, mes pieds étaient dans un sale état, et je me suis immédiatement dit que plus jamais je ne ferais une course sans des chaussettes spécialement conçues pour le trail. Je vous épargne la photo des ampoules.

Deux jours plus tard, je faisais l’acquisition de ma première paire, et mon choix s’était dirigé vers la marque Compressport, sur les conseils d un vendeur, qui me faisait découvrir cette marque, populaire dans le monde du trail en raison de ses produits de compression. De mémoire, j’avais payé dans les 15-20 euros, mais je n’ai jamais regretté cet achat, qui m’a servi pour de nombreux entraînements et trails.

Comment choisir des chaussettes de trail ?

Comment savoir quelle paire de chaussettes de trail acheter ? Il existe de nombreuses marques sur le marché, et il est vrai que pour un débutant, il n’est pas toujours évident de savoir quelles chaussettes choisir parmi tous les modèles existants.


Vous avez plusieurs options, soit vous pouvez vous rendre dans un magasin spécialisé dans le running et vous faire conseiller par un vendeur qui s’y connait. Vous pouvez également vous faire conseiller par des amis coureurs ayant plus d’expérience dans le trail, et qui ont certainement déjà testé plusieurs marques différentes ou vous pouvez faire vos recherches sur internet et découvrir les meilleures chaussettes de trail actuellement disponibles sur le marché.


Pourquoi investir dans de bonnes chaussettes de trail ?

La course à pied et le trail sont des activités plutôt faciles à pratiquer. Il vous suffit d’un t-shirt, d’un short et d’une bonne paire de chaussures, pour vous lancer sur les sentiers proches de chez vous.

Mais est-ce vraiment la seule chose qu’il vous faut ? Qu’en est-il des chaussettes qui protègent vos pieds ?

En réalité, la pratique du trail demande un peu plus d’équipement, et une bonne paire de chaussettes est pratiquement aussi importante qu’une bonne paire de chaussures, pour courir dans les meilleures conditions. Si vous n’êtes pas convaincu, vous pouvez en discuter avec des personnes pratiquant le trail, ils vous diront tous la même chose. Préserver vos pieds lors des trails est une chose à prendre au sérieux, pour atteindre vos objectifs et ne pas abandonner à cause d’ampoules ou d’un inconfort au niveau des pieds.

Pour résumé, le choix des chaussettes n’est pas à prendre à la légère, si vous voulez pratiquer sérieusement le trail.

Il existe de nombreux modèles de chaussettes,  fabriqués à partir de différents types de matériaux et de fibres, offrant différents niveaux de protection et de rembourrage, ainsi que différentes longueurs au niveau des chevilles, les modèles hauts et bas. Les chaussettes jouent un rôle extrêmement important pour protéger vos pieds lors d’un trail, même si cela ne semble pas toujours être une évidence pour un coureur débutant.


Les deux plus grands ennemis du pied pour un coureur sont les frictions et l’humidité. Les chaussettes jouent  donc un rôle essentiel pour atténuer ces gênes qui peuvent potentiellement vous empêcher d’aller au bout de votre trail.


Les frictions

Les frictions se produisent lorsque le pied du coureur bouge à l’intérieur de la chaussure, frottant vers l’avant et vers l’arrière à chaque foulée effectuée. Si les frictions sont trop importantes dans une zone ciblée, cela provoque une accumulation de chaleur, ainsi qu’un traumatisme pour les cellules individuelles de la peau. Ces cellules traumatisées finissent par se remplir de liquide et gonfler, et vous obtenez des ampoules souvent douloureuses.

Alors qu’une chaussure de trail est conçue pour protéger les pieds contre les impacts au sol et les débris extérieurs, une chaussette est conçue pour  protéger le pied à l’intérieur de la chaussure. Une paire de chaussettes de bonne qualité permet d’offrir un bon maintien et du confort pour vos pieds, réduisant ainsi les frottements dans vos chaussures. Cela permet également d’absorber et de dissiper une partie de l’énergie transférée au pied, aidant ainsi à réduire l’accumulation de chaleur et les gonflements du pied.

L’humidité

L’humidité est un autre ennemi pour le pied d’un coureur de trail, et tout comme pour les frictions, une bonne paire de chaussettes s’avèrent être la meilleure arme pour lutter contre ce problème.

Courir sur des sentiers avec un terrain sec, par temps chaud, augmente la transpiration du pied à l’intérieur de la chaussure, ainsi des chaussettes de qualité peuvent aider à absorber et à évacuer la transpiration, et si vous combinez cela avec une paire de chaussures offrant une bonne respirabilité, vous serez dans les meilleures conditions pour votre course.

Courir sous la pluie, la boue ou la neige ne fait qu’aggraver le problème d’humidité, exigeant des chaussettes beaucoup plus performantes. Lorsque l’humidité n’est pas  éliminée des pieds, la peau va rapidement l’absorber, ce qui va la ramollir et provoquer des gonflements. Une peau ramollie et gonflée se dégrade beaucoup plus vite, et favorise l’apparition d’ampoules, une chose que vous ne souhaitez pas lorsque vous devez passer plusieurs heures sur un trail, il est donc important de garder ses pieds au sec le plus longtemps possible.

L’hygiène

Les chaussettes jouent également un rôle important en ce qui concerne l’hygiène. Si vous avez déjà connu quelqu’un qui court sans chaussette ou si c’est votre cas, alors vous devez savoir que les bactéries et les champignons se reproduisent beaucoup plus vite dans un environnement chaud et humide à l’intérieur de vos chaussures de trail. Non seulement ces microbes produisent une odeur désagréable, mais ils peuvent également augmenter les risques d’infection.

Des chaussettes spécialement conçues pour le trail aident ainsi à diminuer les problèmes d’humidité qui provoque la prolifération des colonies bactériennes et fongiques.

Nettoyage des chaussettes

Si vous voulez conserver le plus longtemps possible vos paires de chaussettes de trail, il va falloir les laver après chaque utilisation, en suivant si possible les indications donner sur l’emballage des  fabricants.

Pourquoi est-il important de laver les chaussettes après chaque utilisation ?

Si vous ne lavez pas vos chaussettes, la saleté et la sueur présentes vont accélérer l’usure des tissus et augmenter les risques d’ampoules lors de la prochaine utilisation.

Des chaussettes sales n’offrent plus la même respirabilité à vos pieds, causant ainsi plus d’humidité et de chaleur, qui peuvent augmenter les frottements dans vos chaussures.

Beaucoup de coureurs de trail longues distances ont l’habitude de changer de chaussettes en milieu de parcours, car courir/marcher 15-30 heures avec les mêmes chaussettes aux pieds, n’est pas très agréable, et les pieds se retrouvent dans un mélange de transpiration et de saleté et ne respirent plus du tout.


En enfilant des chaussettes propres après 50 km de course sur un 100 km, vous aurez l’impression de prendre un nouveau départ en quelque sorte, d’ailleurs, il n’y pas que les chaussettes qui sont concernées, changer de t-shirt et de short apporte aussi un souffle de fraîcheur pour repartir, c’est toujours bon pour le mental lorsqu’il reste de nombreux km à parcourir.


Petit astuce : avant de mettre vos chaussettes à la machine à laver, laissez les tremper dans un mélange d’eau, bicarbonate de soude et vinaigre blanc. Cela va permettre d’éliminer les mauvaises odeurs, qui sont parfois tenaces, et cela va désinfecter les chaussettes.

Les différents types de chaussettes pour le trail

Il existe de nombreuses chaussettes de trail disponibles sur le marché, et vous allez vite vous rendre compte qu’il y a de nombreuses marques proposant différents types de modèles.

Chaque fabricant utilise des fibres naturelles et synthétiques différentes pour concevoir des chaussettes avec des épaisseurs différentes, des rembourrages différents, et des dimensions différentes au niveau des chevilles.

Nous allons voir ci-dessous les caractéristiques concernant les chaussettes de trail :

L’épaisseur

Si vous êtes déjà allés dans un magasin spécialisé dans la course à pied,  vous avez certainement remarqué que les chaussettes étaient classifiées en différentes épaisseurs et catégories, voici quelques exemples :

  • les chaussettes ultra-légères
  • les chaussettes légères
  • les chaussettes avec un amorti léger
  • les chaussettes avec un amorti moyen
  • les chaussettes rembourrées
  • les chaussettes ultra-rembourrées

En général, la plupart des fabricants indiquent l’épaisseur du tissu utilisé pour la fabrication de la chaussette, ainsi que son niveau de rembourrage.

Les matériaux les plus utilisés sont le polyester, le nylon, la laine mérinos…

Chaussettes ultra-légères

Ces chaussettes sont généralement très fines et n’ont pas de rembourrage ou de d’amorti supplémentaire. Elles sont un excellent choix pour courir en été, lorsqu’il fait très chaud, pour permettre à vos pieds de bien respirer et ainsi d’évacuer la chaleur. Il y a cependant quelques inconvénients avec les chaussettes ultra-légères. Il n’y a pas de rembourrage offrant plus de protection à vos pieds, et vos chaussures peuvent vous sembler moins bien ajustées, si généralement, vous courez avec des chaussettes plus épaisses.

Chaussettes légères

Cette épaisseur se retrouve dans de nombreuses chaussettes disponibles sur le marché, polyvalentes, elles sont utilisables sur la plupart des trails. Ces chaussettes sont généralement fabriquées avec un tissu très mince et respirant sur le dessus du pied et sous la plante du pied, combinées avec un rembourrage et un amorti  au niveau du talon et l’avant du pied. Cette combinaison permet de lutter contre la chaleur avec des tissus respirant et d’évacuer l’humidité, tout en protégeant les zones du pied (talon, orteils) ou les impacts sont les plus élevés, avec un rembourrage supplémentaire.

Chaussettes épaisseur moyenne

Ce types de modèle dispose d’un tissu plus épais sur l’ensemble de la chaussette. Plus épaisse que des chaussettes légères, elles permettent tout de même d’évacuer efficacement l’humidité. Néanmoins, elles ne sont pas idéales par temps chaud, car vous allez transpirer encore plus, elles sont donc à privilégier par temps frais ou froid. Certains coureurs préfèrent tout de même ce type de chaussettes même en été car elles offrent plus de protection et plus de rembourrage que des chaussettes ultra-légères ou légères.

Chaussettes épaisses

Courir avec des chaussettes épaisses n’est pas réellement adapté à la pratique du trail. Mais certains coureurs les affectionnent surtout en automne et hiver car elles gardent vos pieds au chaud, et sont également plus résistantes. Ce type de chaussettes est normalement destiné à la randonnée, mais selon les préférences de chacun, peuvent s’utiliser en trail, car apres tout, il y a beaucoup de marche egalement lors d’un trail, lorsqu’on ne vise pas les premières places.

Les tailles des chaussettes pour le trail 

Il faut garder à l’esprit que suivant les fabricants, les tailles des chaussettes ne vont pas forcément correspondre, et si vous avez par exemple une paire, taille 44, de la marque Drymax, qui vous va comme un gant, cela ne sera pas toujours le cas avec des chaussettes d’une autre marque.

Comme il n’est pas toujours possible de tester les chaussettes avant d’acheter, il est toujours préférable de trouver une marque qui vous convient au niveau de la taille, ni trop grande, ni trop petite, mais aussi au niveau de la qualité, et de rester sur cette marque.

Certains coureurs achètent la même paire de chaussettes en plusieurs exemplaires, lorsqu’ils ont un modèle qu’ils affectionnent, afin d’avoir une réserve.

chaussettes taille basse

chaussettes basses trailCe type de chaussettes est à la mode car elles sont courtes et invisibles lorsqu’elles sont portées. Vous n’aurez pas la trace de bronzage aux chevilles. Il a souvent une petite languette sur ce type de chaussette, au niveau du talon, avant qu’elles ne glissent pas lorsque vous courez. Personnellement, je les trouve pratique pour la course à pied, mais pas vraiment adapté pour le trail. Il y a plus de chance d’avoir de petits cailloux ou autres qui pénètrent dans les chaussettes, ce qui est assez désagréable et gênant. Au final, cela dépend toujours des préférences de chacun, et du type de trail que vous souhaitez faire.

Chaussettes taille moyenne

chaussettes trail Ces chaussettes sont les plus répandues en trail. Recouvrant la cheville, elles offrent une bonne protection contre les débris extérieurs. Ils fournissent également une protection supplémentaire au niveau des chevilles, qui peuvent parfois être éraflées ou coupées par la végétation sur un parcours sauvage par exemple. Certes elles tiennent plus chaud que les chaussettes taille basse, mais il vaut mieux être protégé et avoir un peu plus chaud, que d’avoir les chevilles enflées ou pleine de boue.

Chaussettes longues 

Les chaussettes montant jusqu’au genou deviennent de plus en populaires dans le milieu du trail. L’avantage est qu’il s’agit souvent de chaussettes de compression, est cela permet soulager vos mollets pendant la course, car la compression facilite la circulation sanguine et réduit la fatigue musculaire au niveau des jambes, ce qui est très utile pour les trails longues distances, notamment pour réduire les risques de crampes.

 

Chaussettes avec orteils séparés

L’avantage  de ce type de chaussettes est que chaque orteil à son propre compartiment, et cela réduit grandement les risques d’ampoules et l’humidité entre les orteils. Cela peut être une solution efficace si vous avez tendance à développer des ampoules dans cette partie là. Il faut un certain temps d’adaptation les premières fois en courant avec des chaussettes de ce type, car la sensation est un peu bizarre au début. J’ai pour ma part testé une paire, certes, elles étaient agréables à porter mais je perdais un peu patience pour les enfiler. Mais je dois l’avouer, mais orteils étaient intacts même après 50 km.

La différence entre les chaussettes de trail et de course à pied

Vous allez vite vous rendre compte qu’il existe bien plus de chaussettes pour la course à pied que pour le trail, mais la bonne nouvelle, c’est que vous également utiliser certaines chaussettes de course à pied pour le trail. D’ailleurs, si vous avez déjà participé à un trail, vous avez certainement remarqué que beaucoup de coureurs portent des chaussettes de running.

Ces chaussettes sont généralement taille basse et moins épaisse que les chaussettes de trail, mais offre une excellente respirabilité, et certaines disposent également de protection et de rembourrage. Si vous courez à la fois sur route et en trail, vous pouvez les utiliser pour les deux disciplines.

En revanche, si vous pratiquez uniquement du trail, des chaussettes plus robustes et offrant plus de protection sont à privilégier. Il n’y a rien de pire que devoir retirer ses chaussettes en plein trail, parce que des petits cailloux se sont logés dans vos chaussettes.

Par rapport à la course sur route, en trail, vous allez devoir évoluer sur différentes surfaces instables, et changer plus souvent de direction, à gauche, à droite, monter, descendre, ainsi les pieds bougent plus dans les chaussures. Cela augmente les frottements et donc les risques d’ampoules. Il est donc important d’avoir une paire de chaussettes qui offre une bonne stabilité aux pieds et diminue les frictions.

Ajustement des chaussettes avec les chaussures

Autre chose à considérer, lorsque vous avez déjà une paire de chaussures et que vous voulez acheter de nouvelles chaussettes, il faudra tenir compte de l’épaisseur du modèle qui vous intéresse. Des chaussettes fines ne prennent pas la même place que des chaussettes épaisses. Si vous êtes déjà un peu serré dans vos chaussures avec des chaussettes d’épaisseur moyenne, vous risquez de ne pas être a l’aise avec chaussettes plus épaisses, et le contraire est également possible si vous optez pour des chaussettes ultra fines, alors que vos chaussures sont légèrement trop grandes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*